Transport de beurre au 19 ème siècle 
Ajout d'un nouveau document sur un article écrit le 12 septembre 2013

Le premier document que je mets en ligne date de 1840, à une époque où le train balbutiait ses premiers "tchou tchou", et où se déplacer en France relevait souvent du défi allié à une grande patience. Le transport des marchandises est malheureusement tributaire des moyens du temps.
Le 13 octobre 1840, une voiture de la maison de roulage Simon du Mans, quitte la capitale sarthoise sous la responsabilité du voiturier Mr Evrard. En parcourant le document, on apprend qu'un panier de beurre (certainement d'osier) et une poche de laine, en provenance de chez Mr Cartier de Loué devront être livrés sous trois jours au sieur BUCHOZ demeurant à Paris.
Un peu plus de 10 ans plus tard, l'évolution fulgurante du rail va révolutionner le commerce français en rapprochant les régions et en raccourcissant les délais.



Le doucement ci-dessous, reçu ce 4 septembre, est un bon de roulage daté du 4 février 1848, pour un transport de quatre paniers de beurre d'un poids de 97 kilos, de Caen pour Paris. Le colis doit être expédié avant 4 jours



[ lire entrée ] ( 322 lectures )   |  permalien  |    |   ( 3 / 379 )

<<Premier <Précédent | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 | 55 | 56 | 57 | 58 | 59 | Suivant> Dernier>>