Rarissime et unique 
Dans le dernier envoi reçu du Bélarus j'ai eu une bien agréable surprise avec l'envoi d'un papier de beurre rarissime, d'autant plus qu'il est unique et qu'il n'a jamais goûté à une plaquette de beurre.
Mon correspondant a de l'imagination, est astucieux et curieux des informations que l'on peut trouver sur Internet. Et le tout en traduction française s'il vous plait !
Je vous livre ici en avant-première mon papier de beurre !



[ lire entrée ] ( 240 lectures )   |  permalien  |    |   ( 3 / 351 )
Résolution de l'énigme DairyBelle 
Le 2 juin j'ai mis en ligne ce petit papier de beurre qui m'a été envoyé par Moniek de Belgique, qui est une grande voyageuse et qui n'oublie jamais ma collection grasse.
Au départ j'avais indiqué "pays inconnu" sur la fiche du papier et Moniek m'avait juste précisé qu'elle avait sauvé cet emballage de la poubelle dans un hôtel de Gabarone au Botswana.



Seule maigre indication, ce papier provenait d'un pays anglophone et producteur de beurre. J'ai pensé immédiatement aux USA, à l'Australie ou la Nouvelle-Zélande.
Eh bien NON ! Tout faux Didier ! Il fallait chercher plus près de l'hôtel en question.
Cet après-midi, à tout hasard, je tape "Dairybelle" sur Google. Et là, grosse surprise, je me retrouve sur un site où apparaît le logo avec la vache et la fleur". Ce premier émoi passé, le deuxième choc vient me frapper en plein coeur. La société a son siège à Cape Town ce qui signifie ville du Cap.
Je suis en Afrique du Sud....inespéré !
J'ai enfin mon nouveau pays et je dis merci à Moniek pour cet apport exceptionnel à ma collection.

Petit historique de DairyBelle :
Société fondée dès le 19ème siècle dans la ville du Cap sous le nom de "SA Cold Storage", ce qui signifie chambre froide.
En 1902, changement de dénomination en Imperial Cold Storage (ICS)qui fabrique du chocolat, du beurre et du fromage.
1960 DairyBelle devient une marque déposée avec comme logo la vache et la marguerite pour l'utilisation sur les produits laitiers.

[ lire entrée ] ( 748 lectures )   |  permalien  |    |   ( 3 / 499 )
Retour au pays 
Le samedi 24 février je contacte par mail la laiterie québécoise Chagnon située dans la ville de Waterloo à l'est de Montréal et ma demande retient toute l'attention du destinataire car le 5 mars j'ai la surprise et surtout la joie de découvrir une grande enveloppe dans ma boîte postée le 29 février. J'y trouve deux papiers différents avec pour chacun deux doubles.
Ce même jour je mets les deux papiers en ligne sur le site et les deux doubles sont visibles à l'échange.
Concomitamment je fouille sur Internet et je découvre un site québécois qui référence toutes les laiteries avec une multitude d'informations historiques et d'articles mis en ligne pour le plus grand bonheur de mes yeux. J'adresse un mail au webmestre pour me présenter, qui me répond immédiatement si on tient compte du décalage horaire. Très intéressé, il me propose un échange pour l'envoi des quatre papiers Chagnon mis en ligne sur la page de mes doubles.
L'affaire est promptement conclue et le courrier posté.
Par mail hier soir 9 mars, Jean-Guy Comtois m'informe que les papiers sont arrivés et qu'ils sont désormais en ligne sur le site, sur la page de la laiterie Chagnon à Waterloo.
Voilà le trajet pour le moins singulier de 4 papiers canadiens qui ont traversé l'Atlantique une première fois, ont dormi bien au chaud quelques jours à quelques encablures de la Tour Eiffel, pour refaire presque immédiatement le voyage en sens inverse, vent de face, dans une enveloppe bien cachetée avec le minimum vital pour respirer dans la froide soute d'un avion transatlantique, et tout ça en moins de 9 jours....



[ lire entrée ] ( 525 lectures )   |  permalien  |    |   ( 3 / 509 )

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 |